SCPI une manière astucieuse d'investir dans l'immobilier.



SCPI une manière astucieuse d'investir dans l'immobilier.
Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) font, depuis quelques mois, un retour en force parmi les placements à la disposition des particuliers.
Le concept attire, d'ailleurs, un large éventail d'investisseurs, car le " ticket d'entrée " est relativement modéré, quelques milliers d'euros seulement.

LA DIVERSIFICATION DE SON PATRIMOINE
Les SCPI permettent d’investir dans des secteurs difficiles d’accès pour les particuliers comme l’immobilier « tertiaire » (bureaux, commerces), dont les variations sont dissociées de celles de l’immobilier d’habitation.
Privilégiant le rendement, les SCPI investissent à hauteur de 80% dans les bureaux et les commerces, plus porteurs et sûrs que l'immobilier d'habitation. Les objectifs sont généralement un taux d'occupation de 90 à 95% pour l'immobilier tertiaire.

DES REVENUS REGULIERS
En acquérant des parts de SCPI, vous pourrez percevoir des revenus le plus souvent trimestriels, issus notamment des loyers. En cas de retour de l’inflation, les SCPI pourraient voir leur rendement augmenter, les loyers étant partiellement indexés à la hausse des prix.

Même dans un contexte macroéconomique fortement assombri, les statistiques des SCPI démontrent l'attractivité continue de ces fonds immobiliers non cotés et leur indéniable "faculté de résistance".
La SCPI demeure un produit de rendement, indépendamment de la phase des cycles immobilier et économique. Depuis 1987, hormis la seule année 1994 (4,93%), le rendement net (dû aux seuls dividendes) des SCPI n'a jamais été inférieur à 5,50%.
Les principes de base de la SCPI expliquent ce bon comportement : la SCPI n'est pas coté. Elle échappe ainsi aux fluctuations particulièrement sensibles que les marchés boursiers ont traversées ces deux dernières années.

REVENUS ET VALORISATION : des données clés
La pierre papier est un type de placement immobilier particulier dans le sens où on investit dans de l’immobilier par l’intermédiaire et à travers une société de gestion.
On n’investit donc pas dans de l’immobilier au sens classique du terme mais dans une société qui investit dans l’immobilier. D’où le terme de pierre papier.

AVANTAGES : placement sécuritaire et ticket d’entrée réduit
Contrairement à l’investissement immobilier, qui demande dans la plupart des cas un investissement important, la SCPI offre la particularité d’être accessible à tous les budgets.
Le minimum de souscription est généralement de quelques parts c’est à dire entre 500 et 1000 euros et il n’y a en général pas de plafond maximum de souscription.
Ticket d'entrée considérablement réduit, mutualisations des risques d'impayés et de dépréciation, sécurité dans la perception de revenus, pas de soucis de gestion... et toujours la possibilité d'avoir recours à l'emprunt.



SCPI une manière astucieuse d'investir dans l'immobilier.
DIFFERENTS TYPES DE PIERRE PAPIER
Il arrive régulièrement aux investisseurs de confondre entre les différentes SCPI qui existent sur le marché. Or, même si le nom est commun, les avantages et contraintes sont radicalement différents. Le dénominateur commun est le fait de détenir des parts dans une société qui elle même possède un patrimoine immobilier.
Certaines SCPI investissent dans l'immobilier commercial, les autres dans l'habitation. Les unes proposent avant tout un rendement, les autres offrent des perspectives de défiscalisation et/ou de plus-value.

SCPI ou pierre papier : actifs tangibles
SCPI ou pierre papier sont constitués d’actifs tangibles
La pierre papier ou SCPI sont assez similaires dans leurs principes à une SCI familiale. Et pourtant, dans l’esprit général, la pierre papier n’est assimilée à aucun actif tangible contrairement à une SCI où on va visiter un bien avant de l’acheter en commun.

Aucune gestion, aucune trésorerie :
Investir en SCPI c’est se dégager de toute contrainte de gestion et de trésorerie, les loyers reversés aux propriétaires étant nets de tous frais (charges d’entretien, remise aux normes, taxe foncière…). De plus, administrativement, il n’y a rien à faire, mis à part de lire les bulletins trimestriels et les rapports annuels afin de suivre l’évolution de la société.

SCPI une manière astucieuse d'investir dans l'immobilier.
Une rentabilité stable et élevée :
La rentabilité de la SCPI est une des plus élevée et se place donc parmi les meilleurs placements immobiliers existants. Si l’on compare avec l’acquisition d’un bien à Paris pour 100000 euros, on achète un studio de 15 mètres carrés. On peut le louer 500 euros par mois c’est à dire 6000 euros de loyers annuels. Soit une rentabilité brute de 6%. Il faut prendre en compte les charges de copropriété, les travaux et les risques de défaut ou absence de paiement du locataire. Cette rentabilité est à comparer avec les 5,5% nets d’un investissement en SCPI.

Un cadre légal et règlementaire :
La SCPI permet d’évoluer dans un cadre légal et règlementaire puisqu’elle est sous la responsabilité de l’AMF. L’Autorité des marchés financiers contraint la SCPI à la transparence fiscale et d’informations au travers d’un bulletin trimestriel et d’un rapport annuel.

Une création de rentes :
La SCPI permet de se créer une rente trimestrielle élevée (5 à 6% par an). Investir en SCPI, cela permet de garder son niveau de vie notamment au moment du passage de la vie active à la retraite.
Acheter des parts de SCPI équivaut donc à préparer son avenir.

Une flexibilité à toutes épreuves :
L’investissement en SCPI s’adapte à tous les budgets. L’investisseur en SCPI peut en faire l’acquisition soit par apport personnel soit en ayant recours à un emprunt immobilier. De plus, si l’investisseur souhaite revendre une partie de ses parts il le peut ! Si vous détenez un appartement et que vous avez besoin de liquidité, pensez vous qu’il est possible de vendre uniquement la salle de bain ?? Non bien sûr ! Avec la SCPI, Oui !!

En conclusion
L’avantage de la pierre papier, c’est…
Bénéficier de tous les avantages d’un investissement locatif traditionnel sans en avoir les contraintes.
Accéder à de l’immobilier professionnel à la mesure de son budget.
C’est aussi le confort de pouvoir revendre ou racheter des parts
Et la possibilité d’acquérir des revenus réguliers sur du long terme.

AVERTISSEMENT
Très rentables ces dernières années, surtout au cours de la décennie passée, les SCPI restent toutefois des placements risqués.
Leurs rendements et performances fluctuent d'une année sur l'autre et le capital n'est pas garanti. Il convient, en effet, d’intégrer, lors de la souscription, un risque de variation du montant du capital investi et du revenu distribué.
L'immobilier reste encore à ce jour une valeur refuge. Placer son argent dans une SCPI est donc un choix privilégié par les investisseurs. Plutôt que d'acheter un bien de manière classique, l'investisseur préfèrera donc, via une SCPI, accéder à des parts de sociétés, elles-mêmes propriétaires de biens dans toute la France.
Avec un rendement de 5,7% en 2012, les SCPI ont de quoi attirer les investisseurs rassurés par les placements immobiliers.

Toute fois, l’investissement dans des parts de SCPI comporte des risques dont vous devez prendre connaissance. Les dividendes qui vous seront versés dépendent des conditions de location des immeubles. De plus, le capital investi n'est pas garanti. Les parts de SCPI de rendement sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. Les SCPI fiscales offrent une réduction d'impôts variable selon les produits. Cette réduction d'impôt dépend des dispositions fiscales en vigueur qui peuvent évoluer, et est soumise au respect de certaines conditions, notamment fiscales. Chaque investisseur doit tenir compte de sa situation personnelle et sa motivation ne doit être uniquement fiscale.

Dans ce contexte, nous invitons nos clients à la plus grande prudence. Il convient de rester vigilant dans les acquisitions et de persévérer dans la mutualisation des risques.